La commune de Lannilis, située à deux pas de l’Aber-Benoit et de l’Aber Wrac’h, malgré ses 5 000 habitants ne comporte plus de cinéma. En cherchant bien, entre 2 maisons, les vestiges d’une salle sont visibles …

Le patronage La Lutte :

Comme dans beaucoup de communes de Bretagne, l’existence de la première salle de cinéma est liée au clergé. C’est en 1928 qu’est créé une salle de cinéma muet ; gérée par le patronage La Lutte. Emile Rattier en est le projectionniste.Le cinéma du patronage deviendra sonore en 1932.

Le Patronage réapparait dans les annuaires Bellefaye de 1960 et 1970 (Abbé Favé ), la salle comportant alors 250 fauteuils. Plus de trace de cette salle aujourd'hui.

L’Eclair – future Etoile:

En 1932, création du cinéma Eclair par Mr Emile Rattier. Pendant l'Occupation, les 300 places du cinéma étaient retenues environ 4 fois par mois pour les troupes allemandes (source : "L'Occupation allemande" - Alain FLOCH).

En 1950, Emile Rattier est le directeur de cette salle de 300 places (au 14 rue de la Mairie) et de la Salle Daniel à Brignogan.

02-Lannilis-Cinema-Etoile-Star jpg

En 1960, l‘adresse de l‘Eclair est le 26 rue de la Mairie (adresse actuelle) et sa capacité est de 400 places. – Direction Emile Rattier  (Elie Rattier dans le Bellefaye …)

En 1968, cette salle unique, construite à l’arrière d’un bâtiment d’habitation, est repris par la mairie, qui en accorde la gestion à la Sté l’Etoile Lannilisienne , dirigée par Mr Jean Briant. Le cinéma de L’Eclair devient alors le cinéma l’Etoile.

01-Lannilis-Cinema-Etoile-Star

Derrière le porche, le bâtiment de l'Etoile

Seule salle de cinéma de Lannilis, l’Etoile doit connaître de nombreuses modifications. De 400 places, sa capacité passe à 344 fauteuils en 1977. Sous la direction de Mr Apprion, la salle connaît une fréquentation de 269 entrées en saison. Cet été 1977, les entrées records de L‘Etoile de Lannilis sont de 389 spectateurs pour « A nous les petites anglaises ! » en Juillet 77, (film sorti en janvier 76) et 475 clients pour « Lâche moi les baskets ! » en Aout 77. (Source Cinéma de France Mars 78). La salle est alors programmée par la SOREDIC.

03-Lannilis-Cinema-Etoile-Star

En 1993, la salle comporte 240 fauteuils et une scène de 4x8 mètres. L’Etoile sera ensuite sous la direction de Mr Raymond Chopin (Les Studios à Landivisiau, Le Rohan à Landerneau et La Rivière d’Etel) jusqu’au moins 2006 (Programmation estivale - Source Belllefaye)

Aujourd’hui fermée, la salle de l’Etoile, enclavée à l’arrière d’une cours privée, ne répond plus aux normes de confort et de sécurité. La rénovation de la salle n’est pas à l’ordre du jour…

04-Lannilis-Cinema-Etoile-Star

 

L’Armor : Grand Place

L’annuaire Bellefaye de 1950 fait état du cinéma Armor, salle de 250 places , appartenant à Mme Françoise Callec, directrice d’un cinéma de Brignogan (sis Hôtel des Bains), des cinémas Armor et Eclair à Lesneven et Armor à Saint Renan). En recoupant diverses informations, l’Armor semble être le nom donné après la 2nd  guerre mondiale à la salle du patronage.

 

Et le futur…

Le collectif « Pour un cinéma dans le pays des abers » souhaite la création d’une nouvelle salle de cinéma à Lannilis. Soazig Daniellou veut une salle moderne et conviviale, destinée à tous les publics. (école, maison de retraite). Le but, aller au cinéma proche de chez soi.

En attendant, l’association Kan an dour organise « Un Cinéma Diffèrent », une fois par mois à l‘espace Lapoutroie à Lannilis.